Hémorroïdes chez la femme enceinte : les risques de la grossesse

Cliquez ici pour stopper vos douleurs en moins de 30 jours !

hémorroïdes chez la femme enceinteContrairement à ce que l’on peut croire, les hémorroïdes chez la femme enceinte ne sont pas un cas exceptionnel.

Il convient donc de comprendre les risques d’une grossesse dans le cadre d’une prévention anti-hémorroïdaire.

Grossesse : ce qui fragilise la femme enceinte face aux hémorroïdes

Malgré la joie d’attendre un heureux événement, la grossesse peut se révéler difficile dans certains cas. En plus des troubles

48 % des femmes sont concernées par les hémorroïdes durant leur grossesse

classiques bien connus durant la grossesse (nausées, jambes lourdes, etc.), le risque de crise hémorroïdaire ne doit pas être sous-estimé. Une étude menée en 1992 par les Docteurs Garrigues et Rouillon révèle que 48 % des femmes sont concernées par les hémorroïdes durant leur grossesse, avec des crises d’une intensité variable d’un sujet à l’autre.

En effet, le corps d’une future maman évolue beaucoup durant la grossesse. C’est notamment le cas à partir du 6ème mois de grossesse, où le volume grandissant de l’utérus provoque des pressions pouvant se faire ressentir dans les zones de l’anus et du rectum.

On constate que la circulation sanguine est également affectée durant les derniers mois de grossesse. Or, on sait qu’une crise hemorroidaire résulte d’une inflammation des veines au niveau de l’anus et du rectum. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les femmes enceintes soient sujettes à des crises d’hémorroïdes.

Il est important de noter que la santé le futur bébé n’est absolument pas affectée par ces troubles hémorroïdaires. D’une manière générale, il n’y a donc pas de raisons de s’inquiéter.

Femmes enceintes : comment anticiper le risque de crise hémorroïdaire ?

hémorroïdes chez la femme enceinte - anticiper la criseDans un premier temps, comme pour toute personne touchée par des hémorroïdes douloureuses, il convient de surveiller son hygiène alimentaire. Pour cela, n’hésitez pas à consulter le guide des bonnes pratiques alimentaires pour lutter contre les hémorroïdes.

La conclusion reste néanmoins la même : il est fortement conseillé aux femmes enceintes de consommer beaucoup d’aliments riches en fibres et de boire beaucoup d’eau. Ces deux éléments faciliteront le transit intestinal et limiteront le risque de constipation, à la source de nombreuses crises hémorroïdaires.

Femmes enceintes : ne pas avoir honte d’une crise hémorroïdaire

Bien que douloureuse et désagréable, la crise d’hémorroïdes durant une grossesse ne doit pas être vue comme une honte.hémorroïdes durant la grossesse - la femme enceinte ne doit pas avoir honte Il est important de le rappeler, mais les hémorroïdes ne sont pas une maladie.

C’est un cas très fréquent chez la femme enceinte qu’il convient d’anticiper en adoptant les bons réflexes. N’hésitez donc pas en parler à votre médecin traitant, qui pourra vous prescrire des pommades anti inflammatoires. La plupart du temps, ce traitement sera suffisant pour soulager les douleurs. Quelques semaines après la grossesse, ces crises hémorroïdaires ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

Cliquez ici pour stopper vos douleurs en moins de 30 jours !