Crise hemorroidaire : les symptômes fréquents

Cliquez ici pour stopper vos douleurs en moins de 30 jours !

crise hemorroidaire symptomesUne crise hemorroidaire peut apparaître lorsqu’il y a une inflammation des veines situées au niveau de l’anus et du rectum.

Pour autant, une douleur dans cette zone ne signifie pas nécessairement que vous êtes en présence d’une crise d’hemoroides. Il est donc important de repérer les différents symptômes qui doivent vous mettre sur la piste d’une crise hémorroïdaire.

Crise hémorroïdaire : comment cela se manifeste ?

Tout d’abord, il est important de savoir qu’une crise hémorroïdaire peut comporter plusieurs stades d’évolution. Pour en savoir plus, consultez l’article « Crise hémorroïdaire : une évolution progressive ».

Quoi qu’il en soit, 2 éléments principaux doivent vous alerter : la présence de sang dans les selles ainsi que les démangeaisons et les douleurs au niveau anal.

La présence de sang dans les selles

crise hemorroidaire sang dans les sellesC’est un symptôme extrêmement courant d’une crise hémorroïdaire. Il a l’avantage d’être visible et peut donc être identifié rapidement.

En effet des tâches de sang peuvent apparaître sur le papier toilette ou bien directement dans les selles au moment de la défécation. Bien que la présence de sang ne soit pas douloureuse en elle-même, elle constitue un signal d’alerte que vous devez surveiller.

C’est un symptôme qui a l’avantage d’être visible. Il peut donc être identifié rapidement.

Par ailleurs, il est important de savoir que les saignements sont souvent le résultat d’une crise d’hémorroïdes internes. Pour en savoir plus, consultez les articles « Hemorroides saignements : interne ou externe ? » et “Hemorroides internes : comment les détecter ?“.

Les démangeaisons et douleurs au niveau anal

Bien que cela soit tentant, il est impératif de ne pas se gratter !

Le second symptôme typique d’une crise hémorroïdaire est les démangeaisons ainsi que les douleurs au niveau de l’anus.

Présents dans le cas d’hémorroïdes internes ou d’hemorroide externe, ces symptômes sont particulièrement gênants et la plupart du temps douloureux.

Dans tous les cas, des signes de démangeaisons sont régulièrement observés. Bien que cela soit tentant, il est impératif de ne pas se gratter. Cela aurait pour conséquence une aggravation de l’inflammation et donc des douleurs.

crise hemorroidaire démangeaisons et douleurs au niveau anal

Dans le cas des hémorroïdes internes, la défécation devient douloureuse et une sensation de brûlure interne est très souvent décrite. La difficulté dans l’identification de l’hémorroïde interne résulte du fait que ce dernier n’est pas visible. Il convient donc de rester vigilant sur les symptômes décrits au dessus.

En ce qui concerne les hémorroïdes externes, leur identification est plus simple puisqu’ils sont visibles. De petites protubérances, de tailles et de formes variables, sortent en effet de l’anus. Dans la mesure où elles sont saillantes, les hémorroïdes externes se reconnaissent facilement à cause de la douleur ressentie en position assise.

Il est donc important d’apprendre à reconnaître des hémorroïdes. Pour cela, consultez l’article « Hemoroide photo : comprendre à quoi cela ressemble ».

Cliquez ici pour stopper vos douleurs en moins de 30 jours !